Preferences/fr

From RawPedia
Jump to: navigation, search

Préférences

On accède à la fenêtre "Préférence" en cliquant sur le bouton Gtk-preferences.png qui est placé soit dans l'angle en bas à gauche ou en haut à droite de la fenêtre de RawTherapee, suivant votre choix de disposition de l'onglet éditeur.

A propos

Donne des détails a propos de la compilation que vous êtes en train d'utiliser, vous devrez l'indiquer en cas de production d'un rapport de bug, ainsi que des informations au sujet des développeurs et autres contributeurs et la licence [1] sous laquelle RawTherapee est publié.

L'onglet Général

Habitudes de travail

Disposition de l'éditeur

L'interface utilisateur de RawTherapee peut être configurée selon vos goûts et vos besoins, dépendante notamment si vous préférez avoir plusieurs images raw d'ouvertes en même temps et si vous utilisez plusieurs écrans. Les modes suivants sont proposés :

  • Editeur unique
  • Editeur unique, onglets verticaux
  • Editeurs multiples
  • Editeurs multiples, si possible sur un second moniteur

Rappelez vous que si vous utilisez les onglets des "Editeurs" multiples, chacun consomme une quantité significative de RAM. N'utiliser ce mode que si vous possédez beaucoup de RAM (combien exactement dépend de la résolution de votre moniteur, de l'outil utilisé, du nombre des autres programmes en fonctionnement en arrière plan, etc.)

Un redémarrage est nécessaire pour prendre ces modifications en compte.

Position des boutons copier/coller des courbes

Les courbes possèdent des boutons adjacents pour la copie, le collage, le chargement et l'enregistrement des courbes, et certaines possèdent des boutons pour prélever un échantillon de l'aperçu ou pour fixer des valeurs numériques d'entrée/sortie. Cette option permet de choisir l'emplacement de ces boutons par rapport à la courbe.

Un redémarrage et nécessaire pour que les modifications soient prises en compte.

Histogramme dans le panneau de gauche

Positionne le principal histogramme soit dans le panneau de gauche au-dessus l'"Historique", ou bien dans le panneau de droite au-dessus des outils.

Montrer la barre d'outil de la pellicule d'image ("filmstrip")

4- Les filtres et la barre de cotation qui peuvent être présentés dans le Filmstrip.

Le Filmstrip peut de façon optionnelle inclure une barre d'outil contenant des filtres et la cotation. Il peut être utile de la voir pendant le travail dans l'onglet Editeur, bien que cela prenne de la place verticalement dans l'écran. Utiliser cette option pour la montrer ou la cacher. A noter que vous pouvez aussi escamoter sa visibilité dans l'onglet Editeur grâce au Raccourci clavier"Escamoter l'affichage de la bande film" (Shift L).

Barre de menu de l'explorateur de fichiers uni-ligne

Valider cette option si vous possédez un grand écran de haute définition pour réunir toutes les barres d'outil en haut de l'onglet Navigateur de fichiers en une seule. Si vous avez un écran basse définition, mieux vaut le désactiver pour ne pas avoir un chevauchement des icônes.

Utiliser des icônes au lieu de textes

Les onglets barres d'outils (Exposition, Details, Couleur, etc.) utilisent des icônes par défaut, ce qui les rend plus compactes. Vous pouvez préférer des étiquettes de textes à la place des icônes.

Cacher la barre de défilement verticale

Si avec Windows ou macOS, vous pouvez cacher la barre de défilement verticale de la boite à outils pour gagner un peu de place à l'écran, le défilement reste possible avec la molette de la souris. Cette option est désactivée avec Linux en raison d'un problème avec GTK+. Maintenant que RawTherapee utilise GTK3,la barre de défilement verticale disparaît automatiquement, ainsi cette option n'est plus utile et peut être supprimée.

Etat ouvert/fermé des outils

Si vous avez quelques outils favoris que vous désirez toujours voir déployés (ouverts), vous pouvez les ouvrir maintenant, cacher (fermer) les autres, puis retourner dans les Préférences, désactiver "Sauver automatiquement l'état ouvert/fermé des outils avant de fermer", cliquer "Sauver l'état ouvert/fermé maintenant", et cliquer "Ok" pour fermer la fenêtre Préférences et pérenniser les choix.

Si à l'inverse, vous préférez que RawTherapee se souvienne des outils ouverts et fermés à la fin de chaque session, alors validez "Sauver automatiquement l'état ouvert/fermé des outils avant de fermer".

Langue

Sélectionner une langue pour l'interface utilisateur. "Utiliser les paramètres linguistiques de l'OS" tentera de détecter la langue définie par les variables d'environnement. Vous pouvez passer outre la détection en choisissant une langue manuellement.

Si vous désirez aider dans la mise à jour d'une traduction ou en créer une nouvelle, consultez ce billet :

https://discuss.pixls.us/t/localization-how-to-translate-rawtherapee-and-rawpedia/2594

Un redémarrage est nécessaire pour prendre ces modifications en compte.

Thème

L'onglet Editeur montrant : (1) l'arrière plan de l'aperçu, (2) le masque de recadrage, (3) la pipette à couleurs verrouillable et (4) les boutons qui basculent la couleur de l'arrière plan de l'aperçu entre noir, blanc ou défini par le thème.
  • Choisissez un thème pour l'interface utilisateur. La plupart des éléments de l'interface utiliseront le nouveau thème dès le clic sur "OK", mais d'autres ne seront rafraîchis qu'après un redémarrage de RawTherapee.
La façon dont la vision humaine perçoit les couleurs dépend de plusieurs facteurs. En ce qui concerne ce paragraphe, les propriétés de la zone qui entoure la région observée sont d'une importance particulière. La façon dont vous percevez les couleurs d'une photo observée sur un écran dépend de la zone entourant la photo. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en lisant la page CIECAM02/fr. Pour atténuer les erreurs commises par l'utilisateur lors du réglage d'une photo, RawTherapee fournit des thèmes avec des couleurs d'arrière plan neutres. Alors que tous les thèmes sont à base de nuances de gris, le thème le plus adapté pour éviter d'affecter la perception de l’œil est "TooWaGrey - Average Surround", disponible à partie de la version 5.2.1.
  • Choisissez une Police principale personnalisée, et une police des Pipettes à Couleurs Verrouillable dans l'Onglet Editeur, marquée "3" dans la copie d'écran.
Certains utilisateurs trouvent la police par défaut trop petite ou trop grande suivant la résolution de leur écran et le paramétrage des DPI. Vous pouvez remédier à cela en modifiant la taille de la police.
  • "Masque de recadrage" définit la couleur et la transparence de la zone de l'image située en dehors de la partie recadrée, marquée "2" dans la copie d'écran. En cliquant sur le bouton coloré, une nouvelle fenêtre apparaît où vous pouvez choisir une couleur standard ou bien cliquer sur "Custom" (Personnalisé) pour définir une nouvelle couleur. L'axe vertical spécifie la teinte, l'axe horizontal la transparence. Une transparence partielle est utile car elle permet à la partie de la photo enlevée par le recadrage de rester visible (2), vous pouvez ainsi déplacer le recadrage pour trouver la meilleure composition (maintenir la touche Shift enfoncée et déplacer le recadrage avec la souris).
L'onglet Editeur montrant : (1) Le panneau Navigateur, (2) Le guide du Navigateur qui indique les limites de la zone affichée dans l'aperçu principal en cas de zoom-avant.
  • "Couleur du cadre dans le Navigateur" vous permet de définir la couleur du cadre (repéré "2" dans la seconde copie d'écran) visible dans le panneau Navigateur (repéré "1") lorsque l'aperçu principal est zoomé en avant.

Indication du dépassement de plage dynamique

Si l'indication ombres Warnsh.png/Warnhl.pnghautes lumières hors domaine est demandée dans l'aperçu, les zones de l'image en dépassement dans au moins un canal sont coloriées en uni. Le ton de cette couleur dépend de la force du dépassement. La valeur du seuil détermine quand on considère que le dépassement commence. Les indicateurs de dépassement sont calculés sur l'image finale dans l'espace colorimétrique de sortie sélectionné pour cette image dans le panneau Gestion des couleurs.

Amplification du déplacement

Supposons qu'une image haute définition est ouverte, elle est zoomée à 100%. Afin de pouvoir faire bouger l'image, vous devez effectuer de nombreux aller/retour avec la souris (ou avoir un très grand tapis de souris). RawTherapee vous évite cela grâce à l'"Amplification du mouvement", qui réglé sur 5 multiplie par 5 le nombre de pixel mesurant le déplacement. Si dans un déplacement de souris vous avez déplacé le curseur de 500 pixels, avec cette option réglée à 5, l'image sera déplacée de 2500 pixels.

L'effet est plus visible sur les images zoomées avant, et moins visible sur les images zoomées arrière.

"Se souvenir du niveau de zoom et de la position de l'image" ne fonctionne qu'en mode "Editeur unique" et quand "Méthode de dématriçage utilisé pour l'aperçu à un zoom <100%" (onglet "Performance") est réglé sur "idem PP3".

Editeur externe

RawTherapee peut envoyer les images traitées directement dans un programme extérieur, par exemple un visualiseur d'images, un éditeur d'image ou un script. Cela se fait avec le bouton Image-editor.png "Editer l'image courante dans un éditeur externe dans l'onglet Editeur, en-dessous de l'aperçu principal, voir la page Enregistrer. C'est ici dans Préférences que vous pouvez définir vers quel programme les images traitées seront envoyés lors du clic sur ce bouton.

Linux

Rt54 external editor linux geeqie.png

  • GIMP - Cette option tente de lancer les exécutables suivants dans cet ordre : gimp, gimp-remote. Ils sont accessibles par la variable d'environnement $PATH
  • Autre ligne de commande - Ecrire le chemin complet vers l'exécutable, y compris celui-ci. Il peut-être nécessaire d'encadrer la ligne complète entre des doubles guillemets si vous devez passer des arguments, voir l'exemple. Les variables telles que ~ et les variables d'environnement telles que $HOME ne sont pas admises.
    Exemples:
    • "/usr/bin/geeqie --remote"
    La commande ci-dessus ouvre l'image dans une session unique de Geeqie. Remarquez que vous devez le placer entre guillemets doubles à cause de l'argument "--remote"
    • /home/bob/programs/luminance hdr/luminance-hdr
    La commande ci-dessus ouvre l'image dans uminance HDR. En l'absence d'arguments ou d'options, les guillemets ne sont pas nécessaires

macOS

Rt54 external editor macos pse.png

  • GIMP - Cette option tente de lancer les exécutables suivants dans cet ordre : open -a GIMP, open -a GIMP-dev.
  • Photoshop - Cette option est codée en dur pour "open -a Photoshop".
  • Autre ligne de commande - Ecrire open -a "Program externe""Program externe" est le nom du programme à utiliser pour ouvrir l'image. Encadrer le nom du programme par des guillemets doubles s'il contient un ou plusieurs espaces.
    Exemples:
    • open -a "Adobe Photoshop CS6"
    La commande ci-dessus ouvre l'image dans Adobe Photoshop CS6. Notez que vous devez l'encadrer entre guillemets car elle contient des espaces.
    • open -a "Affinity Photo Trial"
    La commande ci-dessus ouvre l'image dans une version d'essai de Affinity Photo. Là aussi vous devez l'encadrer entre guillemets car elle contient des espaces.
    • open -a "/My stuff/Programs/Pixel Mixer"
    La commande ci-dessus ouvre un programme appelé "Pixel Mixer" placé dans le dossier "My stuff". Des rapports montrent qu'il n'est pas nécessaire d'écrire le chemin complet du programme même s'il n'est pas placé dans le dossier standard /Applications/ .

Windows

Rt54 external editor win pse.png

  • GIMP - Pointe RawTherapee vers le dossier qui contient le dossier bin qui à son tour contient l'exécutable GIMP, gimp-2.*.exe. Si vous utilisez une version non officielle de GIMP pour laquelle l'exécutable n'a pas ce nom, il se peut que vous deviez utiliser l'option ligne de commande à la place. Cette option tente de lancer les exécutables suivants dans cet ordre :gimp-win-remote, gimp-2.12.exe, gimp-2.11.exe, gimp-2.10.exe, ..., et ainsi de suite jusqu'à gimp-2.0.exe
  • Photoshop - Pointe RawTherapee vers le dossier qui contient l'exécutable Photoshop, Photoshop.exe.
  • Autre ligne de commande - Ecrire le chemin complet vers l'exécutable, y compris celui-ci. Ne pas se soucier des espaces ou des backslashs d'échappement. Les variables d'environnement telles que %ProgramFiles% ne sont pas admises
    Exemples:
    • C:\Program Files\Gimp-2.9\gimp-2.9.exe
    • C:\Program Files\Digital Light & Color\Picture Window Pro 6.0\pw60.exe

L'onglet Traitement de l'image

Paramètres de traitement d'image par défaut

Spécifier ici le profil a utiliser par RawTherapee à l'ouverture d'un fichier raw ou à celle d'un fichier non raw. Pour que le profils de traitement que vous avez créés vous-même apparaissent dans la liste, enregistrez les dans le sous-répertoire "profiles" du répertoire "config". Pour savoir où il se trouve, voir la page Où sont les fichiers ?.

Le profil de traitement par défaut pour les fichiers raw à partir de RawTherapee 5.4 est "Auto-Matched Curve - ISO Low".

Le meilleur profil de traitement par défaut pour les fichiers non-raw (comme JPEG, TIFF ou PNG) est probablement "Neutral". Ce profil se contente de charger la photo telle qu'elle est, sans l'application d'aucun changement.

L'entrée spéciale "(Dynamic)" active la prise en compte de Profils de traitement dynamiques.

Quand vous cliquez droit sur une vignette et sélectionnez "Opérations sur les profils > Remettre le profil à zéro", RawTherapee applique le profil de traitement quel qu’il soit sélectionné comme défaut pour ce type d'image. Si le profil par défaut est déclaré "(Dynamic)", alors RawTherapee générera un profil dynamique lorsque vous cliquez sur "Remettre le profil à zéro".

Constructeur de profil d'image personnalisé

Fichier exécutable (ou script) appelé lorsqu'un nouveau profil de traitement initial doit être généré pour une image. Le chemin du fichier de communication (style *.ini, aussi appelé "Keyfile") est ajouté en paramètre à la ligne de commande. Il contient divers paramètres nécessaires au fichier exécutable ou script pour permettre la génération d'un profil de traitement basé sur des règles.

Cette fonctionnalité est très puissante ; elle permet par exemple de fixer les paramètres de correction de l'objectif ou la réduction du bruit basés sur les propriétés d'une image. Elle n'est appelée qu'une fois, à la première édition de l'image, ou manuellement depuis le menu contextuel en cliquant droit sur une vignette dans le Navigateur de fichiers ou la bande film

Attention : Il vous appartient d'utiliser ou non des guillemets doubles pour spécifier des chemins si ceux-ci contiennent des espaces.

Gestionnaire des profils de traitement

  • Endroit d'enregistrement du profile de traitement
    Choisir si vous préférez que RawTherapee enregistre les profils de traitement accolés au fichier d'entrée (le comportement par défaut), ou dans le cache central, ou les deux.
    Il est généralement conseillé d'enregistrer les profils de traitement accolés au fichier d'entrée, car cela facilite les sauvegardes et la gestion des photos accompagnées de leur profil de traitement.
  • Endroit de lecture du profile de traitement
    RawTherapee recherche les profils de traitement a côté des images et dans le cache central. Si un profil existe aux deux endroits sans être identique, ce paramètre vous permet de choisir lequel sera utilisé.

Dossiers

Spécifie l'endroit où se trouvent les dossier Trame Noire, Champ Uniforme and Simulation de Film HaldCLUT

Edition du recadrage

Cette section vous permet de choisir quels guides seront affichés lorsque le recadrage n'est pas en cours de cliquer/glisser. "Original" signifie le type de guide actuellement sélectionné, ainsi, par exemple, si vous désirez voir le type de guide "Règle des tiers" affiché en permanence. Pour que les guides disparaissent automatiquement lorsque le cliquer/glisser du recadrage est terminé, alors choisir "Cadre" ou "Aucun".

Une fois le recadrage en place, RawTherapee peut "Zoomer automatiquement sur la zone recadrée" pour remplir l'écran si vous validez cette option.

L'onglet Règles du profil dynamique

Vous pouvez définir ici vos règles personnalisées pour la création de Profils de traitement dynamiques.

L'onglet Navigateur de fichiers

Répertoire image au démarrage

En haut, vous définissez le répertoire des images qui s'ouvrira au démarrage. Il peut être le Dossier d'installation de RawTherapee, le Dernier dossier visité, le dossier Racine de mes documents personnels, ou bien vous en définissez un autre.

Options du navigateur de fichiers et des vignettes

Cette option définit quelle information est visible dans les vignettes et comment elle doit être affichée.

Options du menu

Détermine le regroupement des commandes dans le menu contextuel appelé par clic droit dans Le navigateur de fichiers (et La bande film).

Extensions considérées

Déterminez quels fichiers sont reconnus comme étant des images et affichés dans le navigateur de fichiers. Toutes les extensions supportées sont définies par défaut. Elles peuvent être désactivées en décochant la case placée devant. Si une extension désirée est manquante, vous l'ajouterez facilement en utilisant le bouton +.

Options du Cache

Ces options influencent la vitesse de chargement et de génération des vignettes. Elles sont d'utilisation évidente.

L'onglet Gestion des couleurs

Les fichiers ICC qui sont placés dans la liste déroulante "Dossier des profils ICC" peuvent être utilisés comme profils de moniteur et comme profils de sortie.

Moniteur

Paramétrer le "Profil couleur par défaut" sur le fichier ICC que vous avez généré lors du calibrage de votre moniteur. Vous pouvez demander à RawTherapee de tenter une auto-détection du profil en choisissant l'option "Utiliser automatiquement le profil de l'écran principal", qui s'appuie sur un ICC_PROFILE X11 atom correctement configuré. Il ne supporte qu'un seul moniteur, si vous en utilisez plusieurs, il prendra toujours le profil de l'écran principal.

L'"intention de rendu par défaut" et la "Compensation du point noir" sont expliquées ci-dessous.

Sur macOS toutes les couleurs affichées sont dans l'espace sRGB, puis, si nécessaire converties par le traitement des couleurs natif de macOS en conformité avec la calibration de l'écran, si elle existe. Cela signifie que vous ne pouvez pas choisir un profil de couleur de moniteur sur macOS. Les couleurs seront affichées correctement, même avec plusieurs écrans, mais si vous avez un écran à large Gamut, les couleurs affichées par RawTherapee resteront limitées au sRGB. Cela n'affecte pas l'image de sortie, par ex. vous pouvez toujours produire des images ayant des couleurs en dehors de l'espace colorimétrique sRGB. Pour plus d'information, voi h ttps://discuss.pixls.us/t/wide-gamut-preview-in-macos/2481

Imprimante (Epreuvage Ecran)

Sélectionnez ici le profil couleur de votre imprimante personnelle ou de votre service d’impression afin de simuler le rendu de l'image imprimée.

La "Compensation du point noir" est expliquée ci-dessous.

Intention de rendu

La liste déroulante "Intention de rendu" vous permet de choisir la façon dont les profils ICC sont utilisés pour la conversion entre les gamuts ou les espaces colorimétriques. Quand dans la section "Moniteur", la "source" est l'espace colorimétrique dans lequel sont définies les données de l'image en bout du pipeline avant d'être placées dans l'espace colorimétrique du profil du moniteur, et la "destination" est l'espace colorimétrique du profil du moniteur sélectionné. Quand dans la section "Imprimante (Epreuvage écran)" la "source" sont les données de l'image en bout du pipeline, et la "destination" est l'espace colorimétrique du profil de l'imprimante sélectionnée.

Colorimétrie relative
Les couleurs de la source qui sont en dehors du gamut de l'espace colorimétrique de destination seront affichées en utilisant la couleur dans le gamut qui s'en rapproche le plus sans affecter les autres couleurs du gamut.Le point blanc est corrigé. Ceci est l'option par défaut et fonctionne avec tous les profils.
Perceptuel
Les couleurs de la source qui sont en dehors du gamut de l'espace colorimétrique de destination seront compressées dans le gamut de destination au prix d'un impact sur les couleurs du gamut. La façon dont la compression est réalisée est dépendante du mapping du gamut contenu à l'intérieur du profil de couleur, elle implique en général la désaturation et même quelque fois des décalages de teinte. L'intention de rendu perceptuel ne fonctionne qu'avec les profils LUT qui contiennent les tables de mapping du gamut nécessaires, la plupart des profils ICC ne les ont pas, et dans ce cas, la "Colorimétrie relative" sera utilisée à la place sans avertissement (ceci est le comportement standard pour la plupart des applications)
Colorimetrie absolue
Similaire à la colorimétrie relative, mais le point blanc n'est pas corrigé. Pour cette raison, elle est recommandée quand vous désirez faire correspondre la blancheur du papier à l'écran. Elle présente un intérêt pour des épreuves papier, mais pas pour autre chose.

Compensation du point noir

Lorsqu'il est activé, le niveau du point noir de l'image d'entrée est amené au niveau du point noir de l'image de sortie par une transformation colorimétrique (par ex depuis le profil de travail vers le profil d'affichage). Cela signifie que le canal de luminance seul est compressé ou étendu pour correspondre aux possibilités de sortie. Cette fonctionnalité conserve les détails dans les ombres (éviter les zones sombres et plates) au détriment d'une moindre précision des couleurs.

L'onglet Traitement par lot

Le Traitement par lot offre la possibilité d'éditer plusieurs images en même temps dans l'onglet Navigateur de fichiers. C'est pour cette raison qu'il existe un panneau d'outils dans le "Navigateur de fichiers".

Il ressemble au panneau des outils de l'onglet Editeur, mais vu qu'il vous permet d'agir sur plusieurs fichiers à la fois, nous l'appelons "Panneau des outils de traitement par lot". Les cases à cocher ici ont trois états :
[ ] Désactivé
[✓] Activé
[-] Valeurs différentes entre les images sélectionnées.

On y parvient en sélectionnant plusieurs images à l'aide des touches Majuscule ou Contrôle dans l'onglet Navigateur de fichiers, vous pouvez alors éditer ces images avec les outils du traitement par lot dans le panneau de droite. La façon dont les valeurs indiquées par les curseurs sont exploitées pour modifier l'image dépend des options choisies dans cet onglet "Traitement par lot". Quand vous sélectionnez une seule image, les curseurs prennent la valeur des paramètres de traitement de cette image spécifique. Cela peut être le profil par défaut ou les valeurs de votre dernière édition de cette photo. Si votre image est actuellement en cours d'édition dans un onglet Editeur, les valeurs dans cet éditeur sont mises à jour en temps réel dans le panneau des outils de traitement par lot (qui se trouve à droite dans l'onglet "Navigateur de fichiers") et réciproquement, faites donc attention à ce que vous faites. Mais quand vous sélectionnez plusieurs images dans le "Navigateur de fichiers", l'action des curseurs d'un outil dépend du mode de traitement par lot de cet outil. Les outils non listés fonctionnent en mode "Remplace".

Le mode "Ajoute"
Ce mode peut aussi être compris sous le nom de "relatif". La modification des curseurs qui sont configurés en mode "Ajoute" a pour effet d'ajouter cette modification à la valeur existante. Par exemple, vous sélectionnez deux images en appuyant sur la touche Contrôle, une image avec une Compensation d'exposition de -0,5 IL et l'autre image avec une Compensation d'exposition de +1,0 IL, déplacer le curseur Compensation d'exposition vers le haut de 0,3 IL donnera une valeur de -0,2 IL pour la première image et de +1,3 IL pour la seconde.
Un clic sur le bouton "Réglages par défaut" replacera le curseur à sa valeur par défaut (zéro), et remettra donc chaque image à sa valeur initiale pour ce paramètre.
Le mode "Remplace"
Ce mode peut aussi être compris sous le nom de “absolu”. La modification des curseurs qui sont configurés en mode "Remplace" a pour effet de remplacer la valeur existante par cette modification. Si on reprend le même exemple que ci-dessus, déplacer le curseur Compensation d'exposition vers le haut de 0,3 IL donnera une valeur de +0,3 IL pour les deux images 'une seule valeur pour toutes les images).
Un clic sur le bouton "Réglages par défaut" replacera le curseur à sa valeur par défaut (différente pour chaque curseur), et réinitialisera ce paramètre pour chaque image.
Ecraser le fichier s'il existe déjà
L'option "Ecraser le fichier s'il existe déjà" indique à RawTherapee d'écraser les images existantes. Si cette option n'est pas cochée et que vous envoyez une image une seconde fois dans la file d'attente pour traitement, RawTherapee ajoutera un index numérique au nom de fichier. Par ex. si le fichier "sortie.jpg" existe et que l'option n'est pas cochée, le nouveau fichier sera enregistré avec le nom "sortie-1.jpg".

L'onglet Performance

L'onglet Performance ne concerne que les personnes qui savent ce qu'elles font. Il permet de fouiner sous le capot et de peaufiner les paramètres de certains outils. Ces paramètres contribuent à l'équilibre entre vitesse et stabilité.

Nombre maximum d'unités de calcul pour la réduction du bruit

L'algorithme de Réduction du bruit de RawTherapee est très puissant. Il sollicite aussi beaucoup le CPU et la mémoire. Les personnes qui disposent d'un matériel peu puissant et qui rencontrent des plantages dus à une insuffisance de capacité mémoire peuvent améliorer les choses en modifiant ce paramètre, au prix d'un allongement du temps de traitement.

La Réduction du bruit fonctionne sur la base de 128Mo de RAM pour une photo raw de 10 mégapixels, ou 512 Mo de RAM pour une de 40 mégapixels, plus 128 Mo par thread. Plus il y a de threads fonctionnant en parallèle, plus rapide est le traitement, mais plus la quantité mémoire exigée est importante.

Beaucoup de processeurs modernes exécutent deux threads par cœur physique. Recherchez quel CPU vous avez et combien de cœurs il possède, multipliez cela par deux et vous obtenez le nombre maximum de threads qui sont sensés fonctionner simultanément. Appelons ce nombreTmax. Vous ne tirerez aucun bénéfice à exécuter davantage de threads, vous auriez même plus de chance de pénaliser la vitesse.

Fixer ce paramètre à "0" laisse le CPU définir le Tmax et utiliser cette valeur. Si vous rencontrez des plantages dus à une insuffisance de mémoire, calculez Tmax et utilisez un nombre inférieur à cette valeur.

L'onglet Sons

Vous pouvez demander ici à être prévenu par un son qu'une longue opération est terminée. Cela n'est disponible actuellement que sous Windows et Linux.

Le son "File de traitement terminée" est exécuté une fois terminé le traitement du dernier fichier de la file d'attente.

Le son "Traitement de la zone de prévisualisation terminé" est exécuté après la fin d'une longue opération par l' éditeur qui a pris plus de temps que le nombre indiqué de secondes dans le champ "après (s) :".

Les sons peuvent être désactivés soit en décochant l'option Activer soit en laissant en blanc les champs désignant les fichiers son.

Les champs "File de traitement terminée" et "Traitement de la zone de prévisualisation terminé" peuvent soit pointer vers des fichiers wave (.wav), soit spécifier une des valeurs suivantes :

Windows
  • SystemAsterisk
  • SystemDefault
  • SystemExclamation
  • SystemExit
  • SystemHand
  • SystemQuestion
  • SystemStart
  • SystemWelcome
Linux
  • bell (cloche)
  • camera-shutter (obturateur appareil photo)
  • complete (terminé)
  • dialog-warning (fenêtre de notification)
  • dialog-information (fenêtre d'information)
  • message (message)
  • service-login (connexion)
  • service-logout (déconnexion)
  • suspend-error (arrêt sur erreur)
  • trash-empty (poubelle vide)
  • tous les fichiers dans le dossier /usr/share/sounds/freedesktop/stereo/ sans le chemin ni l'extension.

RawTherapee s'appuie sur libcanberra pour produire les sons. En cas de problèmes sous Linux, vous pouvez déclencher la production d'un son depuis un terminal en invoquant la commande suivante (remplacer "bell" par tout autre élément ci-dessus) :

canberra-gtk-play -i bell